le rock au Luxembourg comme vous ne le connaissez pas

AAMT

Crédit photo: Cedric Letsch | cedricletsch.com

La scène luxembourgeoise se développe et fait émerger d’excellents bands. J’ai récemment découvert le groupe Angel at my Table. Si au départ c’était pour la couverture d’un spectacle, j’ai adoré leur musique. On parle peu du Luxembourg pour sa musique (ou on l’imagine tout autre).  J’étais présente au lancement de leur premier album Light. Un show excellent! Un groupe à découvrir.

D31_8892

Crédit photo: Cédric Letsch | cedricletsch.com

Après un an et demi d’absence au Luxembourg, AAMT a présenté tous les titres de son album Light. Lancement réussi pour le groupe, qui n’a pas manqué de jouer ses singles Eclipse et Set Your Sails. La chanteuse, Joëlle, possède une voix puissante et les musiciens ont une belle prestance sur scène. Les cinq membres entretiennent une belle alchimie. «C’était incroyable, avouait Joëlle. Ça fait longtemps et c’est toujours difficile quand on connaît autant de gens dans le public, mais c’était vraiment, vraiment sympa d’être là avec les amis et la famille».

AAMT

Crédit photo: Cédric Letsch | cedricletsch.com

Cet album est le résultat d’un an de travail pour composer et enregistrer onze chansons pop-rock énergiques. Une chose est certaine, le groupe était prêt, samedi. Leur tournée en Angleterre n’y est certainement pas étrangère. Après avoir fait les premières parties du groupe Room 94 en février et en mars, ils y sont retournés, début mai, avec leur propre série de concerts. «C’était notre première tournée où nous étions les têtes d’affiche. Plein de gens étaient venus pour nous voir. Nous avons des fans cool», confiait la chanteuse d’AAMT.

Leur style musical ressemble beaucoup à celui du groupe américain Paramore, surtout les deux ou trois premiers albums. Un rock frais, alternatif, avec une touche pop et électro. Si j’ai moins aimé le dernier album de Paramore, c’est avec plaisir que je retrouve leur style avec AAMT. Coup de coeur en particulier pour les chansons Brick by Brick, Opens Seas et Gravity. Si le groupe refait un passage au Québec, c’est certain que j’y assisterai.

C’est l’une des meilleures façons que j’ai pu découvrir la culture du Luxembourg. Mieux que les musées. Je découvre la musique qu’on y fait, les gens qui assistent au concert. C’est une culture influencée par ses frontières : un peu française, un peu anglo-saxonne et un peu allemande.

Vous pouvez commander leur album ici (15 euros).

Les photos ont été prises par le très talentueux Cédric Letsch. Allez voir son site. Si vous êtes au Luxembourg, musiciens ou médias, faites appel à lui.

Une partie du texte est tiré de mon article publié pour L’essentiel.

Advertisements

Commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s