FEQ: Awolnation présente un rock vibrant au Pigeonnier

Pour la deuxième fois en un peu plus d’un mois, je vois sur scène le groupe californien Awolnation. Comme au premier concert, le groupe, mené par le chanteur Aaron Bruno, a donné toute une performance. Le chanteur s’arrachait la voix reproduisant son style brut. Cependant, les spectateurs du Festival d’été de Québec étaient en feu, ne cessant de faire du body surfing, flottant parfois trois en même temps sur une petite foule. Et même si le groupe n’utilise que les chansons de son unique et premier album depuis environ trois ans, le foule ne demandait qu’à entendre le hit Sail.

Quand je les ai vue au Luxembourg, le son résonnait encore plus dû à la petite salle dans laquelle le groupe performait, mais l’ambiance n’était pas ce qu’elle était au Pigeonnier. Elle était bien tranquille, alors que le public peu tassé du parc de la Francophonie vibrait au son de Awolnation. Billy Joel, présent sur la scène Bell, a surement volé une partie du public du groupe de rock alternatif. Les Californiens ont tout de même su partager leur énergie lors d’un spectacle électrisant.

Advertisements

Commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s