Fini la taxe sur les tampons

tampons3petitBonne nouvelle, les filles! À partir du 1er juillet, il n’y aura plus de taxe sur les produits hygiéniques. Le 28 mai dernier, le gouvernement a accepté d’éliminer les taxes sur les tampons, les serviettes, les cups et tous les autres produits essentiels pendant nos règles.

Jill Piebiak, la jeune Torontoise derrière la pétition No Tax on Tampons.

Jill Piebiak, la jeune Torontoise derrière la pétition No Tax on Tampons.Ce changement survient à la suite du dépôt d’une pétition qui demandait au gouvernement de retirer les taxes sur ces produits et de les considérer comme étant des produits essentiels. Jill Piebiak, une jeune fille de Toronto a initié cette pétition en ligne. Grâce aux médias sociaux, sa pétition a été signée en ligne comme sur papier par 74 000 femmes, mais aussi des hommes. La pétition a été argumentée à la chambre des communes avant d’accepter d’abolir les taxes sur les produits hygiéniques.

Avant, tous ces produits étaient considérés comme n’étant pas essentiels (ou comme des items de luxe). Non essentiel? En fait, je ne peux pas m’en passer plus d’un mois. Tout comme près de la moitié de la population, environ 17 876 392 femmes canadiennes (et hommes trans) pour être plus exacte. Toutes personnes qui souhaite avoir une vie publique et normale, c’est une partie intégrale et non optionnelle qu’avoir une boîte de tampons.

Selon Piebiak (et j’approuve totalement son opinion), la taxe sur les produits hygiéniques était discriminante. Oui, car seules les femmes devaient la payer. Comme la dit la députée Niki Ashton: « si c’était les hommes qui avaient des règles, il n’y aurait jamais eu de taxes sur les tampons ». Ce débat vient à point dans une période où le féminisme et l’égalité entre les hommes et les femmes sont de plus en plus valorisés dans les médias.

Ce qui est le plus ridicule avec cette taxe, c’est qu’il n’y en a justement pas sur les gâteaux de noces et les cerises au marasquin ô combien « essentiels ». En taxant la malbouffe et les gâteaux, le gouvernement récupérerait tout l’argent perdu par l’abolition de cette taxe. En effet, la taxe sur les produits hygiéniques rapportait entre 33 et 36 millions de dollars au gouvernement chaque année. C’est cette somme que les femmes n’auront plus à dépenser.

tamponspetits

Je ne m’étais jamais rendu compte de la taxe que je payais avant que je signe cette pétition. Quand j’y pense, c’est énorme. Les serviettes et les tampons coûtent cher, pas besoin de taxer en plus. Ça va permettre à toutes les femmes, surtout à celles vivant avec peu de moyens, de dépenser leur argent d’une bien meilleure façon.

Qu’en pensez-vous?

Advertisements

Pluriel: 7 commentaires

  1. Comment peut-on considérer ces produits comme « non-essentiels » ??? C’est quasi vital, comme le papier toilette !!! Je suis contente que chez vous, cette taxe ait été enlevée et j’espère que la France suivra ce modèle parce que je trouve que ces produits sont totalement hors de prix !

    J’aime

    1. Je ne crois pas que les tampons soient du Moyen Age. Certaines les préfèrent et chacune porte ce qu’elle trouve le plus confortable et pratique que ce soit un tampon, une serviette ou une cup. Mais là n’est pas non plus le débat dans mon article ;)

      J’aime

Commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s